Pour mieux te manger, mon enfant

Il était une fois une petite illustratrice totalement cinglée pleine de bonne volonté qui décida soudainement de retravailler de vieilles d’illustrations dans le but de produire de jolies cartes postales et autres produits dérivés pour Noël…

Chaperon-rougeChaperon-rouge

Résultat à voir prochainement (ou pas du tout). Disons qu’au préalable je dois retravailler les dessins. Puis je tente un ou deux prototypes (cartes postales, mugs et autres posters en 4×3 m) et si le résultat me convient (attention degré d’exigence élevé) et si je vous sens réceptifs, je décline la chose… To be continued.

2 réflexions au sujet de « Pour mieux te manger, mon enfant »

Les commentaires sont fermés.